Actualité

Message du service des Ordures Ménagères de la communauté de communes Montagne d’Ardèche :

Ludovic Esteban

ven. 9 avr. 15:58 (il y a 3 jours)

Bonjour, Mesdames Messieurs les élus

Faisant suite à des pannes mécaniques sur deux véhicules de collectes dont un irréparable, nous allons rencontrer des problèmes de ramassage durant les jours à venir, je vous prierai de bien vouloir informer vos administrés. Nous faisons le maximum avec les salariés pour réduire les désagréments.
Merci de votre compréhension
Monsieur LOUIS Michel, Vice président en charge des OM

 

Ludovic ESTEBAN

Responsable Pôle Technique 
Communauté de communes Montagne d’Ardèche
Place de la mairie
07470 COUCOURON
Téléphone : 06 11 97 73 66 – 04 66 46 59 84

Aurélie Michel promue chevalier dans l’ordre du mérite agricole !

Nous avons le plaisir et la fierté de vous annoncer que Aurélie Michel a été promue au grade de chevalier dans l’ordre du mérite agricole. Cette distinction, exceptionnelle pour une jeune fille de son âge, ne lui a pas été décernée par hasard. Elle vient distinguer le travail, la ténacité , les capacités professionnelles et l’engagement dans les organisations agricoles de notre jeune concitoyenne. Aurèlie a choisi ce métier exigeant  très jeune, elle a tracé son sillon avec constance. Elle a suivi un cursus de formation de très bon niveau au Lycée agricole d’Aubenas et au domaine du Pradel, elle a fait de nombreux stages qui lui ont apporté une maitrise parfaite du métier. Aujourd’hui sa réussite est un exemple pour les jeunes qui se passionnent pour l’élevage en montagne. Elle démontre que, même dans une région isolée et avec des handicaps naturels que l’on a trop souvent tendance à exagérer, avec une solide formation et une réelle motivation, on peut vivre correctement de l’agriculture dans notre commune de Borne. Cette distinction nous donne aussi l’espoir de pouvoir accueillir d’autre jeunes agriculteurs : il reste des terres à reprendre au Bez, aux Chambons, aux Chazalettes !

Notre montagne est infiniment plus belle quand elle est soignée comme aux Plaines.

Toutes nos félicitations à Aurélie et à ses parents qui ne sont pas pour rien dans sa réussite.

Nous n’oublions pas Thierry Tailland et Magali Gleyze qui font aussi un travail méritoire sur leur exploitation de Borne. Que serait la montagne de Borne s’ils ne s’échinaient pas à l’entretenir par le débroussaillage et l’écobuage. Eux aussi font preuve d’une belle réussite sur un terroir peut-être  encore plus âpre.

La commune est fière de ses agriculteurs et de ses commerçants. Ces derniers vivent une période particulièrement difficile, notamment les jeunes repreneurs de l’Auberge du Bez Jérémie et Anouk qui n’ont reçu aucune aide publique depuis décembre 2020 et qui se retrouvent dans une grande précarité. Est-ce digne de notre pays de laisser sur le bord de la route un jeune couple avec deux enfants en bas âge qui ont eu le courage de se lancer dans une reprise d’activité sur une commune rurale de montagne ? La commune fait tout ce qui est en son pouvoir pour attirer de nouveaux actifs et parallèlement l’Etat contribue à leur mort économique. Le Conseil municipal souhaite vivement qu’une solution soit trouvée dans l’urgence pour redresser cette situation proprement inacceptable.

 

 

 

Ne laissons pas mourir notre commune !

Les décès ainsi que le vieillissement de notre communauté posent de plus en plus le problème de son devenir.
Où en serons-nous dans dix ans ? Or, comme on le répète souvent, notre commune doit faire face à des charges de fonctionnement énormes par rapport à la population alors que les recettes sont chaque année en baisse (vente de bois, fiscalité, location des gîtes), espérons avoir un peu de fiscalité avec les projets éoliens ou photovoltaïques . 
Cependant, il faut que l’on se mette tous (municipalité, associations, habitants) à rechercher des actifs qui pourraient s’installer chez nous. Nous avons un cadre de vie exceptionnel à leur proposer, mais pas seulement, nous ne sommes pas au milieu d’un désert : on peut accéder à de nombreux services  à moins de quinze  minutes de voiture ! : crèche, écoles maternelle et primaire, garderie, centre aéré, commerces de premières nécessités, agence postale, services à la personne, kiné, podologue, monitrice éducatrice, centre de secours,  marché des producteurs locaux, associations sportives et culturelles
Bien entendu, on ne va pas chercher à installer des jeunes (ou moins jeunes) au détriment ou en concurrence avec ce qui existe. 
Des pistes existent dans l’artisanat d’art, l’exploitation forestière, l’agriculture. Pour le moment, le fameux télétravail n’est pas envisageable avec notre desserte internet mais cela devrait être réglé avec le raccordement des logements et locaux professionnels à la fibre optique. 
Mais, pour faire venir des personnes encore faut-il avoir des locaux ou des terrains à leur proposer. Hormis les gîtes communaux, nous n’avons pas de bâtiment communal disponible. 
Toutes les idées sont bonnes à prendre.
C’est l’avenir et la vitalité de notre commune qui sont en jeux !
~~~~~~~~~~~~~~~~

Henria Ranc nous a quitté

Le 20 janvier dernier, Henria Ranc s’est endormie pour toujours à l’âge de 92 ans. Elle est décédée aux Mages dans le Gard chez sa sœur Adrienne qui l’a soignée avec affection pendant plusieurs années depuis qu’elle avait quitté son cher village de Borne.

Henria est née à Borne le 8 mars 1928. Elle a passé quasiment toute sa vie dans notre petit village. Avec son frère Charles elle participait au travaux de la ferme familiale ; à la mort de Charles, elle reprit avec courage la petite exploitation, chose peu aisée compte tenu de son âge et de sa faible corpulence.

Henria  a toujours participé à la vie du village et de la commune. Elle fut pendant plusieurs années secrétaire de mairie puis elle s’engagea dans la vie publique en  se faisant élire conseillère municipale en 1983, poste qu’elle occupera jusqu’en 2014. Elle mettra ainsi au service de ses concitoyens ses capacités de jugement et de bon conseil et sa connaissance du village et de ses hameaux.

Pendant près de vingt ans elle assura l’accueil des gîtes communaux de Borne. Elle assura aussi le gardiennage de l’église du village et de la mairie.

Nous retiendrons d’elle une personne cultivée, elle aimait connaitre les choses et les gens, elle aimait le contact humain malgré sa retenue et sa timidité naturelle. Nombreux étaient les visiteurs de Borne qui se faisaient une joie de la retrouver année après année pour converser avec la “charmante petite dame de Borne”.

C’était une personne fidèle à ses convictions, à ses engagements et à ses amitiés. C’est encore une partie  de la mémoire et de l’histoire de Borne qui s’en va avec elle …

A sa sœur Adrienne qui l’a soignée avec dévouement jusqu’au bout, à ses neveux et nièces, le Conseil Municipal de Borne adresse ses sincères condoléances.

 

 

TRES IMPORTANT : INFORMATION A LA POPULATION DECHETS

Bienvenue à un petit bourniquel

Après quelques péripéties , Lucas est né le 6 décembre pour la St Nicolas, le même jour (à 40 ans près) que son papa. C’est le deuxième enfant de Anouk Marlet et Jérémie Perez, les nouveaux propriétaires de l’Auberge du Bez. Alina sa “grande” sœur de 19 mois! est ravie ainsi que ses parents, grands parents oncles et tantes. La municipalité est ravie aussi d’accueillir un nouvel habitant “tout neuf” ; Longue et belle vie à Lucas au Bez.

Une figure des Chambons et un ami nous a quitté.

C’est avec stupeur que nous avons appris la disparition brutale et prématurée de Jean-Pierre Laborde, le mari de Josette Laborde conseillère municipale. Jean-Pierre est décédé le 30 novembre à Paris des suite d’un AVC à l’age de 68 ans.

Jean-Pierre, originaire de Toulouse avait terminé sa carrière d’enseignant dans la banlieue parisienne, engagé dans sa vie professionnelle il l’a été aussi dans sa vie publique : il a été élu municipal à Sevran où il fut premier adjoint.

D’un caractère très sociable, il adorait le village des Chambons et notre coin d’Ardèche où il s’était fait de nombreux amis. Avec Josette, ils pensaient même s’établir aux Chambons. Son affabilité et son sourire manqueront à beaucoup.

A Josette son épouse et à toute sa famille, le Conseil Municipal de Borne fait part de ses sincères condoléances et de son soutien.

 

Les projets en cours (en attente de financement) :

  • travaux sur la mairie : isolation du bâtiment par l’extérieur, création d’un balcon desservant les trois gîtes communaux, accessibilité de la salle de mairie aux Personnes à mobilité réduites, changement des huisseries de la façade sud des gîtes. Vous pouvez avoir un aperçu du projet en cliquant sur le lien ci-contre : 01-02 Vues 3D
  • Réfection du mur de soutènement de la rue de l’église le long du cimetière et création de quelques places de parking.
  • Installation de toilettes sèches sur la place de la mairie

    Les travaux en cours :

  • Travaux d’adduction d’eau potable au Mas de Truc : Les travaux sont terminés, la réception aura lieu le jeudi 15 avril 2021. Les abonnés (qui ont signé le formulaire d’abonnement) devront demander à thierry Tailland le réducteur de pression fourni par la commune mais dont l’installation, la maintenance et le remplacement sont à la charge de l’abonné.
  • Adressage : la pose des plaques de voies est en cours, il faut maintenant que les propriétaires de maison demandent leur N° à Thierry Tailland.
  • Installation par les membres de la Bourniquelle d’un bloc de boites aux lettres au village de Borne en face Badare. Grand merci à eux !

Séance du Conseil Municipal du 16 avril 2021

Séance du Conseil Municipal du 20 février 2021

 

Séance du conseil municipal du 30 octobre 2020

CONVOC CM 30 10 20

DELIB 30-10-20 projet photovoltaïque

DELIB 30-10-20 délib rue de l’église

DELIB 30-10-20 délib demande aut préal ou PC bâtiment mairie

DELIB 30-10-20 délib convention PNR Toilettes sèches

DELIB 30-10-20 délib achat tracteur St Et

DELIB 30-10-20 délib convention CEE avec SDE

Chantier Mas de Truc Compte-rendu de visite de chantier

CR5_du_19_NOVEMBRE_2020