Accueil

Borne est une commune du massif du Tanargue aux multiples visages !

 

Montagnarde à l’est avec ses hêtraies sapinières du Tanargue et de la forêt des Chambons, elle grimpe au-delà des 1500 mètres d’altitude puis elle plonge à travers les gorges de la Borne vers son petit chef lieu en passant par le hameau des Chazalettes.

Là, le paysage se fait déjà cévenol avec de vénérables châtaigniers dominés par la Tour de Borne et le charmant village du même nom.

Derrière un repli de montagne, un peu au sud-est de Borne , le hameau du Mas de Truc se regroupe autour de la cloche de tourmente.

L’activité forestière et l’élevage sont  deux piliers de l’économie de ce territoire. Environ mille hectares de forêt domaniale sont exploités sur la commune par l’O.N.F. .  Des jeunes agriculteurs méritants entretiennent autant qu’ils le peuvent  les surfaces ouvertes(ils ne sont pas nombreux pour un bien vaste territoire). Le troisième pilier est le tourisme sportif et de pleine nature avec la station de ski de la Croix de Bauzon, les nombreux sentiers qui parcourent la commune dont deux G.R. emblématiques qui se croisent au col du Bez : le GR4 (Nantes-Côte d’Azur) et Gr7 (Ballon d’Alsace- Pays Basque).Le Gr7 s’est vu doter en 2017 d’une œuvre contemporaine de l’artiste Gloria Friedmann. Cette œuvre nommée “Le Phare” a été érigée sur le moure des abéouradous et domine, depuis la ligne de partage des eaux, les deux mers que l’on imagine par delà les “sucs”et les “serres”. Cette opération a été financée grâce au Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche.

Le territoire communal de Borne est la promesse de belles balades dans des sites naturels exceptionnels et de rencontres avec des habitants qui perpétuent une tradition de l’accueil du visiteur ancrée dans leur nature.

Oeuvre monumentale de l’artiste contemporaine Gloria Friedmann érigée au moure des Abeouradous sur le GR7
Abbaye cistercienne des Chambons. Dessin d’artiste. Henri Bourreau